L’insuffisance Rénale

Il existe différentes sortes de maladies et de troubles des reins. La plupart des maladies rénales attaquent les filtres du rein : « les néphrons » ; détériorant leur capacité à éliminer les déchets et l’excès de liquides.

Les affections rénales touchent des millions de personnes, dont une partie décède prématurément faute de dépistage et de prise en charge précoces et adaptés.

Pourtant, même si cette maladie ne donne pas de symptômes cliniques au début, elle peut être détectée facilement par le corps médical à l’occasion d’un bilan sanguin standard, avec le taux de créatinine et sa clairance.

Cette détection précoce est particulièrement importante, d’autant que depuis plusieurs années l’évolution de l’insuffisance rénale peut être ralentie, voire stoppée par le traitement médical approprié, du moins si elle est diagnostiquée suffisamment tôt.

Une vigilance particulière est nécessaire chez les patients porteurs de pathologies comme le diabète, les calculs rénaux et l’hypertension artérielle ainsi que chez certaines familles où il y a antécédents d’affections rénales.

Il y a insuffisance rénale chronique (IRC) lorsqu’il y a endommagement des reins ou diminution de fonction rénale pendant trois mois ou plus. On distingue cinq stades d’évolution d’une IRC selon la gravité de l’atteinte rénale ou selon le degré de détérioration de son fonctionnement.

Généralement, cette maladie s’installe lentement et silencieusement mais elle progresse au fil des ans. Les personnes atteintes d’IRC ne passent pas toutes nécessairement du stade 1 au stade 5 de la maladie. Le stade 5 de la maladie est connu sous le nom d’insuffisance rénale terminale (IRT) ou insuffisance rénale au stade final ou ultime. Il est important de savoir que l’expression stade terminal, final ou ultime signifie la fin de toute fonction des reins (vos reins travaillant à moins de 15 % de leur capacité normale) et non pas la fin de votre vie.

Pour rester en vie à ce stade de la maladie, il est nécessaire de recourir à la dialyse ou à une greffe de rein. La dialyse et la greffe sont connues sous le nom de thérapies rénales de suppléance (TRS). Cela veut dire que la dialyse ou le rein greffé vont «suppléer» ou «se substituer» aux reins malades et faire leur travail.

L’insuffisance rénale chronique est souvent associée à une autre maladie, notamment le diabète et l’hypertension, les deux causes les plus fréquentes. Néanmoins, d’autres problèmes peuvent affecter les reins, comme, par exemple, les calculs rénaux, le syndrome d’Alport, la maladie de Fabry, la tumeur de Wilms (enfants seulement), sans compter les infections d’origine bactérienne.

Parfois, l’insuffisance rénale se déclare subitement. Dans ce cas, on l’appelle insuffisance rénale aiguë. Une blessure, une infection ou autre peuvent en être la cause. L’insuffisance rénale aiguë est souvent traitée d’urgence par la dialyse pendant quelque temps. Souvent, la fonction rénale se rétablit d’elle-même.